Carte privilège foriou, ou comment faire des économies à chaque achat — Medium

Carte privilège foriou, ou comment faire des économies à chaque achat — Medium

Tous les services de la marque

Toute la semaine, plusieurs conseillers sont à votre disposition par téléphone ou en ligne. Pour satisfaire les clients, les développeurs des programmes privilèges Foriou (page web medium.com) ont pensé à tout. Souvent alimentés en offres avantageuses, les comptes Facebook et Twitter de Foriou permettent aux clients de gagner un week-end chez Disney ou au Club Med. Clair et ergonomique, le site permet aux clients d'accéder facilement à leur compte.

Peu importe la formule, Foriou offre la première mensualité de souscription et une possibilité de rétractation d'un mois. L'offre Premium de la marque, ce sont 7,99€ pendant deux mois puis 15,99€ les mois qui suivent ; il est possible d'économiser jusqu’à 220€ par an. Les équipes Foriou vous offrent trois programmes privilèges. Différents privilèges sont accessibles avec les formules Premium et Gold.

Accroître son pouvoir d'achat plus simplement

L’adhésion au programme Foriou fournit une protection juridique sur les achats. Le souscripteur économise en boutique ou sur ses transactions sur le web et bénéficie du cash-back, peu importe l'offre Foriou qu'il choisit. Chaque année, il est possible d'économiser 1 200€.

Dans l'Hexagone, on retrouve environ 2 000 magasins partenaires et distributeurs des offres Foriou. Sur internet, on peut également passer commande avec la carte de paiement de la marque chez des leaders comme booking.com, Groupon, Amazon, etc. Plus de 500 000 personnes utilisent les cartes Foriou. Le système cash-back est disponible via l’un des 1 400 sites web référencés.

Présentation du cash-back

Le détenteur d'une carte Foriou gagne de l'argent en faisant ses achats grâce au procédé de remboursement cash-back, « retour d’argent ». Le cash-back s'amplifie grâce au e-commerce et Foriou est un acteur majeur du marché. Il représente le leader à l'échelle de la France. Les détenteurs de cartes de crédit avaient droit à une prime annuelle de 1 à 2 % de l’ensemble des dépenses effectuées au moyen de leur carte de crédit.